Comment fonctionnera la future rue Sainte-Catherine Ouest?

    La future Sainte-Catherine Ouest offrira une nouvelle expérience au centre-ville!

    Elle sera transformée pour l’adapter à une réalité urbaine et commerciale du 21e siècle. Ainsi, la configuration classique a été repensée pour faire une place importante à la mobilité intégrée et répondre aux nouvelles habitudes de consommation. En plus de trottoirs élargis (largeur moyenne de 6,2 m), la Ville a opté pour une configuration à une voie de circulation et l’élimination du stationnement sur rue. 

    Les espaces ouverts qui accordent la priorité au piéton seront aménagés et ponctués de places reliées entre elles. 




    En quoi la rue sera-t-elle plus conviviale?

    L’artère Sainte-Catherine Ouest sera modernisée et offrira une ambiance unique et des places publiques invitantes. Constituée de trottoirs élargis pour une plus grande convivialité en toute saison, elle pourra aussi être piétonnisée à la demande. Elle sera longée d’un mobilier urbain conçu spécifiquement pour Sainte-Catherine et d’une rangée d’arbres plantés à tous les 9 mètres dans des fosses continues pour assurer leur saine croissance. La future Sainte-Catherine Ouest sera embellie, plus propre, plus verte et surtout plus agréable. Elle sera un lieu de rencontre chaleureux, paisible tout en étant bien vivante et invitante à la promenade et la découverte en toute saison.

    En quoi la future Sainte-Catherine sera-t-elle une rue intelligente?

    La rue Sainte-Catherine intelligente, c’est notamment du WI-FI gratuit, un nouvel éclairage écoénergétique à DEL et le déploiement de solutions novatrices de mobilité pour une gestion optimale de la circulation.     

    Quelle est l’envergure des travaux dans la rue Sainte-Catherine Ouest?

    Les travaux de la rue Sainte-Catherine Ouest consistent à remplacer et à réhabiliter les infrastructures souterraines centenaires (égouts, aqueducs et services d’utilités publiques) ainsi qu’à réaménager la rue (élargissement des trottoirs, plantation d’arbres, installation de lampadaires et de feux de circulation intelligents, et d'un mobilier urbain distinctif). 

    La phase 1 des travaux s’étend entre les rues De Bleury et Mansfield. De janvier à mai 2018, des travaux de réhabilitation d’un égout collecteur ont été réalisés. Les travaux de reconstruction d'infrastructures souterraines, débutés en février 2019, entre le boulevard Robert-Bourassa et la rue De Bleury, sont désormais terminés. 

    Les travaux d'aménagement de surface (chaussée et trottoirs en pavés de béton), entre les rues De Bleury et Robert-Bourrassa ont débuté depuis juillet 2019 et se poursuivront jusqu'à l'automne 2020. Les travaux de reconstruction d'infrastructures souterraines, débutés en mai 2020, entre le boulevard Robert-Bourassa et la rue Mansfield, seront complétés quant à eux à l'automne 2020. L'aménagement final de la rue Sainte-Catherine Ouest, entre le boulevard Robert-Bourassa et Mansfield, débutera au printemps 2021 et sera complété à l'automne 2021. 

    La première phase du projet touchera également le square Philips, la place du Frère-André et les rues adjacentes. Les travaux en cours de décontamination des anciennes vespasiennes du square ont été complétés en décembre 2019. Les travaux d'infrastructures souterraines du square débuteront à l'automne 2020.   

    Le début des travaux de la phase 2, entre la rue Mansfield et l’avenue Atwater, est prévu en 2022. Enfin, les travaux sur l’avenue McGill College, entre Cathcart et Sherbrooke, devraient quant à eux débuter en 2023.

    Que fera la Ville pour diminuer les impacts des travaux sur la circulation?

    La Ville souhaite accompagner et réduire au minimum les irritants pour les citoyens, les commerçants et les usagers de la rue pendant le chantier. Lors de la conception du projet, des mesures de mitigation ont été élaborées en fonction du séquençage du chantier avec les experts de la Ville et de l’arrondissement Ville-Marie. La Ville s’est engagée à bien coordonner l’exécution du chantier, à en réduire l’impact sur la circulation et à améliorer la qualité de la communication avec les citoyens. De plus, une coordination est réalisée avec l’ensemble des chantiers du secteur. 

    Que compte faire la Ville pour rassurer les commerçants?

    Montréal a tout mis en œuvre pour maintenir la vitalité de la rue durant les travaux.

    Le service du développement économique a mis en place, dans le cadre du Plan commerce, un programme de soutien à la communauté d’affaires spécifiquement conçu pour les riverains du chantier Sainte-Catherine.

    Le programme PR@M-Sainte-Catherine se décline en deux volets. Le premier, pour le déploiement d’animations de rue et de campagnes promotionnelles, vise le soutien de l’activité commerciale et le maintien de l’achalandage de la clientèle. Le second volet consiste à des subventions à la rénovation d’immeubles commerciaux. Les détails du programme sont disponibles ici

    La Ville de Montréal a également lancé un nouveau Programme d'aide financière aux établissements situés dans un secteur affecté par des travaux majeurs qui permettra aux commerçants de bénéficier d'une subvention jusqu'à 30 000 $ par exercice financier. Les détails du programme sont disponibles ici

    Est-ce que les aires de livraisons seront maintenues malgré la configuration à une voie?

    Les livraisons pendant et après les travaux sur rue seront maintenues. Les chargés des relations avec les riverains et les commerçants sont en communication avec les personnes concernées afin d’identifier les besoins en matière de livraison pendant les travaux.

    À terme, la configuration finale à une voie permettra les livraisons rapides et efficaces avec une largeur de rue suffisante pour ne pas altérer la fluidité.

    Zones de livraison disponibles durant la pause hivernale des travaux. 

    Pourquoi ne pas avoir gardé le concept des trottoirs chauffants?

    Cette option était très audacieuse et innovante, en plus de mettre de l’avant le caractère distinctif de l’expérience offerte sur cette artère commerciale, été comme hiver. Toutefois, cette option a été mise de côté en 2018 après avoir été étudiée sérieusement, et même appliquée dans d'autres projets de la Ville (Place Vauquelin). Cette décision s'explique notamment par le fait que l'investissement global et le coût d'opération s’avéraient trop élevés par rapport aux opérations de déneigement traditionnelles, dans le contexte de la rue Sainte-Catherine Ouest. La Ville a plutôt misé sur le travail de conception en intégrant des mesures pour faciliter et maintenir les opérations optimales de déneigement, comme l’application de distances suffisantes entre les éléments de mobilier urbain pour pouvoir tasser la neige.

    Avons-nous vraiment besoin de refaire le parc du square Phillips?

    Le projet du square Phillips vise la transformation d’un lieu symbolique en oasis de verdure en plein coeur du centre-ville, ce qui viendra agrémenter l’expérience des visiteurs. Le projet comprend notamment la plantation de 34 nouveaux arbres, 20 % de surfaces assises supplémentaires, un agrandissement de 30 % de la superficie du square, l’ajout de jeux d’eau et le WIFI gratuit.

    Les travaux dans le square Phillips ont débuté avec la décontamination des vespasiennes. Ces travaux ont commencé à l’été 2019 et ont été complété en décembre 2019. Les prochains travaux prévus dans le square débuteront à l’automne 2020 et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année 2021. Ceux-ci permettront de réhabiliter certaines infrastructures sur les rues adjacentes et de réaménager la place publique.

     

    Ne plus permettre aux voitures de stationner sur la rue Sainte-Catherine Ouest, n'entraînera-t-il pas le déclin des commerces?

    Le nouveau concept de la phase 1 du projet Sainte-Catherine Ouest met de l'avant l'importance de la place du piéton. À l'heure actuelle, l’espace alloué aux piétons est nettement insuffisant par rapport à l'achalandage observé durant certaines périodes : 6 000 piétons à l’heure en période de pointe en été, 8 000 piétons à l’heure lors du Vendredi fou.

    Soulignons que cette orientation est l'élément clé qui est ressorti des différentes activités de concertation et de consultation entreprises depuis 2014. C’était vrai en 2014, c’est toujours aussi vrai aujourd’hui, et c’est ce qui est projeté et souhaité dans l’avenir.

    Ce projet s'inscrit dans un élan qui vise à améliorer l’expérience de consommation au centre-ville et le caractère distinctif de cette expérience par rapport à l'expérience offerte par les centres commerciaux. L'élargissement des trottoirs permettra ainsi d'offrir plus d'espace pour l'installation de terrasses (augmentation de l’animation), l'ajout de mobilier urbain (augmentation des possibilités de détente) et l'augmentation du couvert végétal.

    En ce qui concerne le retrait du stationnement sur rue, la Ville poursuit le déploiement d'un vaste projet de jalonnement dynamique au centre-ville, soit la mise en place de panneaux électroniques indiquant à la fois le nombre de cases de stationnement disponible ainsi que dans quelle direction elles se trouvent. Ces panneaux pointent vers 11 000 places de stationnement hors rue. À terme, plus d’une centaine de ces panneaux seront installés dans le centre-ville.

    De quel consensus parlez-vous au sujet de permettre que la rue Sainte-Catherine devienne piétonnière?

    Le concept de la nouvelle rue Sainte-Catherine Ouest s’appuie sur une vaste démarche de consultations publiques menées en 2014, qui avait pour objectif de rallier les acteurs concernés à un projet qui réponde aux aspirations des Montréalais.es. Bien que le scénario de piétonnisation ait été soulevé dans cette démarche, le réel consensus évoqué dans la question concerne plutôt l’orientation visant à mettre de l’avant la place du piéton dans l’expérience de la rue. Il était également souhaité que la configuration de la rue soit compatible avec celle d’une rue piétonne. À court terme, il est prévu de maintenir les activités de piétonnisation de manière ponctuelle, notamment dans un contexte événementiel.   

    Sommairement, la démarche de consultation a impliqué la tenue de différentes activités d’interaction avec le public et de concertation avec les principaux acteurs du milieu : 

    • Rendez-vous sur la rue (plus de 450 personnes rencontrées)
    • Rencontres avec des groupes de discussion impliquant la participation de plus de 100 parties prenantes et acteurs clés (6 rencontres au total)
    • Dépôt de mémoires (30 mémoires déposés) 
    • Enquêtes menées auprès du public (800 participants)


    La synthèse de cette consultation est d’ailleurs disponible sur la plate-forme Internet du projet : https://www.amenagermontreal.ca/sainte-catherine-nouvelles 

    Échéancier des travaux réalisés, en cours et à venir

    Travaux 2018

    Les travaux du projet Sainte-Catherine Ouest ont débuté en 2018 avec des travaux préparatoires (réhabilitation de l’égout collecteur entre Robert-Bourassa et De Bleury et construction de puits d’accès de la Commission des services électriques entre Mansfield et Robert-Bourassa).  Ces travaux préparatoires se sont déroulés de janvier à mai 2018.

    Travaux 2019

    Suite à ces travaux préparatoires, la Ville a réalisé des travaux d’infrastructures entre les rues De Bleury et Robert-Bourassa (lot 1A-Infrastructures) du mois de février à octobre 2019. En 2019, les travaux d’aménagement (lot 1A-Aménagement) ont débuté entre les rues De Bleury et Saint-Alexandre, des mois de juillet à novembre 2019.  

    Travaux 2020

    Les travaux d’aménagement se poursuivent de mai à novembre entre les rues De Bleury et Robert-Bourassa et seront terminés cette année (2020). Des travaux d’infrastructure (lot 1B-Infrastructures) se déroulent également entre Robert-Bourassa à Mansfield des mois de mai à novembre.

    Par ailleurs, des travaux d’infrastructures et d’aménagement (lot 2D-Aménagement du square Phillips et de la rue Union) se dérouleront à partir du mois d’octobre 2020 dans le square Phillips et les rues qui l’entourent. Les seules infrastructures qui seront réhabilitées sont celles directement au pourtour du square et sous la rue Union.

    Travaux 2021

    En 2021, les travaux d’aménagement du square Phillips et de la rue Union s’effectueront jusqu’à la fin de l’année. 

    Par ailleurs, des travaux d’aménagement entre Robert-Bourassa et Mansfield (lot 1B-Aménagement) auront lieu entre les mois d’avril et le mois de novembre 2021. 

    Les travaux entre Mansfield et Metcalfe sont inclus dans la phase 2 du Projet Sainte-Catherine, qui est présentement en conception.

    Travaux 2024-2025

    Les travaux dans l’axe de la rue Sainte-Catherine Ouest (entre De Bleury et Mansfield) et sur le square Phillips sont toujours prévus être terminés pour l’automne 2021.  

    Les travaux prévus sur les rues adjacentes au square Phillips et à la place du Frère-André seront réalisés après la fin du chantier privé de la tour Brivia, prévu en 2024. De cette façon,  la Ville évite que le camionnage de ces travaux n’endommage le nouvel aménagement de la rue.

    Pourquoi ne pas finir les travaux en petites sections?

    Il s’agit de travaux majeurs qui font déjà l’objet d’une segmentation des travaux : infrastructures et aménagement de surface. Scinder les travaux encore plus ne permettrait pas d’être efficace et efficient, d’autant plus que la nature de certains travaux exige une ampleur minimale, par exemple : les conduites d’aqueduc doivent être refaites d’une chambre de vannes à l’autre chambre de vannes. Par ailleurs, multiplier les chantiers en petites sections ferait en sorte de prolonger la durée des travaux (un grand chantier permet d’avoir plus de place pour travailler et être plus efficace), de complexifier la gestion des impacts sur la circulation et aurait un impact négatif sur les finances publiques : le découpage en plusieurs petits chantiers reviendraient plus cher qu’un grand chantier, en raison de la perte d’économies d’échelle.

    Avez-vous pensé à profiter de la situation actuelle pour informer les commerçants des subventions existantes en vue de favoriser l’accessibilité universelle des commerces?

    Effectivement, c’est peut-être une circonstance opportune pour les commerces. Le Programme d’aide à l’accessibilité des commerces (PAAC) est en place depuis 2017 et met à disposition un maximum de 10 000 $ pour rendre le bâtiment ou ses commodités sans obstacle. Vous trouverez les détails de ce programme à l’adresse ville.montreal.qc.ca/affaires, dans la section programmes. Vous pouvez aussi communiquer avec le Service du développement économique de la Ville, au 514 280-0936.