Griffintown - Projets du secteur



Le secteur de Griffintown, dans l’arrondissement du Sud-Ouest est en pleine transformation! Depuis plusieurs années, le quartier connaît une augmentation fulgurante de sa densité de population, ce qui nécessite à la fois un rehaussement des infrastructures pour répondre aux besoins des résidents, et la création d’un milieu de vie agréable, propice à l’épanouissement des individus et des familles et à l’installation de nouvelles entreprises.

Adopté en 2013 et reflétant les aspirations des acteurs du milieu, le Programme particulier d'urbanisme (PPU) - Secteur Griffintown présente à la fois la vision du quartier et les interventions qui sont actuellement mises en œuvre par la Ville de Montréal pour requalifier un secteur industriel en un nouveau quartier innovant, habité, et durable.




Le secteur de Griffintown, dans l’arrondissement du Sud-Ouest est en pleine transformation! Depuis plusieurs années, le quartier connaît une augmentation fulgurante de sa densité de population, ce qui nécessite à la fois un rehaussement des infrastructures pour répondre aux besoins des résidents, et la création d’un milieu de vie agréable, propice à l’épanouissement des individus et des familles et à l’installation de nouvelles entreprises.

Adopté en 2013 et reflétant les aspirations des acteurs du milieu, le Programme particulier d'urbanisme (PPU) - Secteur Griffintown présente à la fois la vision du quartier et les interventions qui sont actuellement mises en œuvre par la Ville de Montréal pour requalifier un secteur industriel en un nouveau quartier innovant, habité, et durable.


  • Réaménagement des rues

    il y a 4 mois
    123

    Afin de créer à Griffintown un milieu de vie agréable, favorisant le transport actif et collectif, la Ville de Montréal a développé une vision d’aménagement cohérente et unifiée, avec différentes typologies de rues spécifiques au quartier, où le verdissement occupe une large place.

    La planification du réaménagement des rues est coordonnée aux travaux de réfection des infrastructures souterraines.

    Consultez la carte interactive Griffintown pour connaître la typologie des différentes rues du quartier.


    Rue habitée

    Rue pensée comme un lieu privilégié de rencontre et de vie du quartier accessible à tous, afin de redonner une place à la...

    Afin de créer à Griffintown un milieu de vie agréable, favorisant le transport actif et collectif, la Ville de Montréal a développé une vision d’aménagement cohérente et unifiée, avec différentes typologies de rues spécifiques au quartier, où le verdissement occupe une large place.

    La planification du réaménagement des rues est coordonnée aux travaux de réfection des infrastructures souterraines.

    Consultez la carte interactive Griffintown pour connaître la typologie des différentes rues du quartier.


    Rue habitée

    Rue pensée comme un lieu privilégié de rencontre et de vie du quartier accessible à tous, afin de redonner une place à la vie collective dans l’espace public.

    • Chaussée de largeur réduite;
    • Limitation du stationnement sur rue;
    • Revêtement en pavé de la chaussée et des trottoirs;
    • Larges fosses d’arbres avec plantation de graminées et de vivaces;
    • Bancs regroupés en îlots de socialisation;
    • Supports à vélo.


    Rue apaisée

    Déclinaison de la rue habitée, avec une surface piétonne élargie et la plantation d’arbres en alignement.

    • Chaussée de largeur réduite;
    • Trottoirs en béton coulé et chaussée en asphalte;
    • Stationnements d’un seul côté de la rue;
    • Arbres et plantations;
    • Vitesse de circulation limitée à 20 km/h.


    Rue hybride

    Croisement entre la rue habitée et la rue standard Griffintown, la rue hybride présente un aménagement qui favorise les liens entre les quartiers, et qui améliore la sécurité et la convivialité de l’espace public pour encourager les déplacements actifs.

    • Trottoirs élargis;
    • Pistes cyclables surélevées;
    • Stationnements d’un seul côté de la rue;
    • Un trottoir en pavé de béton et un trottoir en béton coulé;
    • Bancs entre les fosses d’arbres.


    Rue standard Griffintown

    Modèle de rue spécifique au quartier Griffintown.

    • Trottoirs en béton coulé et chaussée en asphalte;
    • Alignement d’arbres et plantations.


    Conception : Civiliti + Axor Experts-Conseils

  • Reconstruction des infrastructures souterraines

    il y a 4 mois
    Coupe type d'une rue

    Plusieurs travaux de reconstruction des infrastructures sont prévus dans Griffintown au cours des prochaines années :

    • égouts sanitaires et pluviaux,
    • aqueducs,
    • massifs de la Commission des services électriques de Montréal,
    • réseaux de télécommunications.

    La Ville de Montréal profite de ces travaux d’infrastructures nécessaires pour réaliser le réaménagement de surface des rues. Celui-ci est donc planifié en conséquence. Pour en savoir plus sur les typologies de rue et leur localisation, consultez la carte interactive Griffintown.


    PLANIFICATION DES TRAVAUX

    • La priorité est donnée aux rues où le développement immobilier est très avancé ou terminé.
    • En second lieu, les rues où se trouvent...

    Plusieurs travaux de reconstruction des infrastructures sont prévus dans Griffintown au cours des prochaines années :

    • égouts sanitaires et pluviaux,
    • aqueducs,
    • massifs de la Commission des services électriques de Montréal,
    • réseaux de télécommunications.

    La Ville de Montréal profite de ces travaux d’infrastructures nécessaires pour réaliser le réaménagement de surface des rues. Celui-ci est donc planifié en conséquence. Pour en savoir plus sur les typologies de rue et leur localisation, consultez la carte interactive Griffintown.


    PLANIFICATION DES TRAVAUX

    • La priorité est donnée aux rues où le développement immobilier est très avancé ou terminé.
    • En second lieu, les rues où se trouvent les collecteurs (conduites d'égouts de grand diamètre où convergent les conduites d'égouts locales privées) sont privilégiées, car ces infrastructures sont celles qui sont enfouies le plus profondément.
    • Les autres infrastructures, qui se retrouvent au-dessus, sont refaites par la suite : réseau d'aqueduc principal et secondaire, massifs de béton pour les conduites d'alimentation électrique et de télécommunications, conduites de gaz, conduites d'eau réfrigérée, etc.
    • Les travaux d’enfouissement des réseaux aériens sont généralement intégrés aux travaux de remplacement des infrastructures municipales (aqueduc et égout) ou aux travaux d’aménagement des rues. Cela nécessite le découpage des travaux de la Ville en tronçons, selon déploiement du réseau électrique.

    Séquence de travaux optimale, si les conditions le permettent :

    1. Égouts et aqueduc : automne
    2. Massifs et puits d’accès : hiver
    3. Aménagement de surface et enfouissement des fils : printemps-été

    COUPE DE RUE STANDARD



    COORDINATION DES TRAVAUX

    Un comité de coordination opérationnelle (COP) réunissant l’ensemble des partenaires intervenant dans Griffintown se rencontre toutes les deux semaines en période de travaux.

    Objectifs

    • Assurer la cohabitation des entraves
    • Ordonnancer certaines fermetures de rues
    • Élaborer des mesures de mitigation pour l'ensemble de secteur : optimisation des feux de circulation, changement de sens de rue, etc.
    • Harmoniser les planches de signalisation et les panneaux à message variable
    • Optimiser la présence policière
    • Réaliser du monitorage sur le terrain

    Composition

    • Ville de Montréal
    • Réseau express métropolitain (REM)
    • Commission des services électriques de Montréal (CSEM)
    • Promoteurs
    • Énergir
    • Hydro-Québec
    • Service de police de la Ville de Montréal (SPVM),
    • Service de sécurité incendie de Montréal (SIM)
    • Escouade mobilité
    • Arrondissement du Sud-Ouest


    L'ABC DES TRAVAUX

    Reconstruction de conduites

    • Remplacement de vieilles conduites par des neuves
    • La reconstruction de conduites dure plusieurs mois et la rue doit être creusée
    • Branchement des citoyens au réseau d’aqueduc et d’égout temporaire
    • Coupures d’eau nécessaires lors du branchement
    • Durée de vie : une centaine d’années


    Réhabilitation de conduites

    • Gainage des conduites par l’intérieur pour prolonger leur durée de vie
    • Possible seulement si les conduites ne sont pas trop abîmées
    • Durée des travaux : environ 6-8 semaines pour un tronçon d’aqueduc classique; environ une semaine pour la réhabilitation d’égout
    • Excavations minimes pour égouts et excavations plus importantes mais locales pour aqueduc
    • Durée de vie : 50 ans
    • Technique utilisée dans Griffintown seulement en cas d’urgence, et avant la réalisation du PPU (soit de 2009 à 2014 environ)


    Puits d’accès

    • Chambre permettant d’accéder aux réseaux de la CSEM et de Bell (lampadaires, feux de circulation, etc.)


    Massifs
    • Conduites de béton dans lesquelles on place des tuyaux de PVC qui contiennent les fils d’Hydro-Québec, de Bell, du câble, etc.
    • Généralement situés sous les trottoirs



    EXEMPLES DE VIEILLES INFRASTRUCTURES DANS GRIFFINTOWN

    Conduite d'aqueduc en fonte

    Conduite d'égout en brique

    Ancien massif

    Regard d'égout en brique


  • Parcs

    il y a 4 mois
    Parca 17 462 plancouleur 660px
    Plusieurs parcs verront le jour dans les prochaines années à Griffintown. Pour voir la localisation des parcs, consultez la carte interactive Griffintown.

    Parc des Eaux-Cachées

    Le parc des Eaux-Cachées sera situé entre les rues Ottawa, du Séminaire, de la Montagne et William. Il sera aménagé après la fin des travaux de l’ouvrage de rétention St-Thomas.

    Son aménagement a fait l’objet d’une démarche de consultation citoyenne en 2018, conformément au souhait de la Ville de Montréal d’impliquer les résidents dans la planification du domaine public.

    Le toponyme choisi, parc des Eaux-Cachées, fait référence au canal Saint-Gabriel, qui coulait ici autrefois....

    Plusieurs parcs verront le jour dans les prochaines années à Griffintown. Pour voir la localisation des parcs, consultez la carte interactive Griffintown.

    Parc des Eaux-Cachées

    Le parc des Eaux-Cachées sera situé entre les rues Ottawa, du Séminaire, de la Montagne et William. Il sera aménagé après la fin des travaux de l’ouvrage de rétention St-Thomas.

    Son aménagement a fait l’objet d’une démarche de consultation citoyenne en 2018, conformément au souhait de la Ville de Montréal d’impliquer les résidents dans la planification du domaine public.

    Le toponyme choisi, parc des Eaux-Cachées, fait référence au canal Saint-Gabriel, qui coulait ici autrefois. À la fin du XVIIe siècle, les Sulpiciens, alors seigneurs de l'île de Montréal, ont fait creuser un canal reliant à l’ouest la rivière Saint-Pierre (qui allait du petit lac Saint-Pierre - aussi nommé parfois lac à la Loutre - au fleuve, en face de l'île des Sœurs), et, à l’est, la Petite Rivière qui se déversait à la pointe à Callière. Ce canal alimentait en eau les moulins situés à proximité. Le nouveau toponyme fait également allusion au bassin de rétention qui sera situé sous le parc.




    Place William-Dow

    La place William-Dow sera située entre les rues Peel et Young, au nord de la rue Ottawa.

    Son aménagement a fait l’objet d’une démarche de consultation citoyenne en 2018, conformément au souhait de la Ville de Montréal d’impliquer les résidents dans la planification du domaine public.

    Le toponyme choisi, place William-Dow, rend hommage au propriétaire de la brasserie du même nom qui se situait à proximité et a façonné le quartier.


    Parc Mary-Griffin

    La vision de ce parc a fait l’objet d’une démarche de consultation citoyenne en 2018. Le parc Mary-Griffin sera situé entre les rues Ottawa, Ann, William et Dalhousie, au-dessus de l’ouvrage de rétention William qui est actuellement en construction. Il sera aménagé après la fin des travaux du REM (pas de date déterminée).

    La conception du parc Mary-Griffin n’a pas encore débuté.


    Parc du Bassin-à-bois et place des Arrimeurs

    Le parc du Bassin-à-bois et la place des Arrimeurs sont les derniers espaces publics à être aménagés dans le cadre du projet immobilier d’envergure « Les Bassins du Nouveau Havre », initié par la Société immobilière du Canada.

    La programmation du parc vise être complémentaire au parc du Bassin-à-Gravier, réalisé en 2016. Une patinoire, de type anneau de glace réfrigérée est prévu dans le parc. Sont également prévus des espaces polyvalents, des parterres gazonnés et des îlots de plantation.

    Tous les aménagements doivent s’inspirer de l’histoire du lieu, notamment en mettant en valeur le tracé de l’ancien bassin et en évoquant le caractère maritime du lieu.

    Le début de l'aménagement est prévu pour 2021.

  • Corridor culturel de la rue Ottawa

    il y a 4 mois
    Parcours culturel ottawa 660x335px
    La programmation pour l’art public profite de la réalisation de nouveaux espaces publics au cœur de Griffintown pour rapprocher l’art des citoyens de l’arrondissement du Sud-Ouest.

    Ces espaces publics étant tous en lien avec la rue Ottawa, épine dorsale de ce nouveau quartier, les œuvres d’art public seront pour la plupart situées dans l’interface entre la rue et les parcs et places.

    Les œuvres d’art créeront ainsi un corridor artistique liant deux complexes majeurs pour le milieu des arts visuels montréalais :
    • Arsenal art contemporain Montréal à l’ouest (où l’on retrouve, entre autres, une galerie, des espaces d’exposition...

    La programmation pour l’art public profite de la réalisation de nouveaux espaces publics au cœur de Griffintown pour rapprocher l’art des citoyens de l’arrondissement du Sud-Ouest.

    Ces espaces publics étant tous en lien avec la rue Ottawa, épine dorsale de ce nouveau quartier, les œuvres d’art public seront pour la plupart situées dans l’interface entre la rue et les parcs et places.

    Les œuvres d’art créeront ainsi un corridor artistique liant deux complexes majeurs pour le milieu des arts visuels montréalais :
    • Arsenal art contemporain Montréal à l’ouest (où l’on retrouve, entre autres, une galerie, des espaces d’exposition et des ateliers);
    • Fonderie Darling à l’est (qui comprend notamment des salles d’exposition, des ateliers et des résidences).



  • Fouilles archéologiques

    il y a 4 mois
    Arche%cc%81o artefacts 1  2c1 ass
    Depuis le début des années 1990, la Ville de Montréal prévoit des interventions archéologiques préalables aux travaux d’infrastructures et d’aménagement des rues et des parcs. Le processus se déroule en plusieurs étapes :
    • Étude de potentiel archéologique;
    • Intégration de l’intervention archéologique dans le calendrier des travaux et le devis d’appel d’offres;
    • Inventaire archéologique sur le chantier, au moyen de tranchées excavées à la pelle mécanique;
    • Si nécessaire, fouilles à la main sur un périmètre beaucoup plus large;
    • Enregistrement des vestiges (plan, photos, description, inventaire, etc.).
    Les interventions archéologiques ne retardent pas les travaux. Elles...

    Depuis le début des années 1990, la Ville de Montréal prévoit des interventions archéologiques préalables aux travaux d’infrastructures et d’aménagement des rues et des parcs. Le processus se déroule en plusieurs étapes :
    • Étude de potentiel archéologique;
    • Intégration de l’intervention archéologique dans le calendrier des travaux et le devis d’appel d’offres;
    • Inventaire archéologique sur le chantier, au moyen de tranchées excavées à la pelle mécanique;
    • Si nécessaire, fouilles à la main sur un périmètre beaucoup plus large;
    • Enregistrement des vestiges (plan, photos, description, inventaire, etc.).
    Les interventions archéologiques ne retardent pas les travaux. Elles sont programmées longtemps avant le début des travaux pour les secteurs qui présentent un potentiel et les intégrées dans le calendrier et dans le devis d’appel d’offres.

    Quand cela est possible, les vestiges archéologiques sont mis en valeur dans la conception des parcs. Ainsi, le parc du Bassin-à-gravier met en valeur les murs des anciens bassins et c’est également prévu pour le parc du Bassin-à-bois.

    De nombreux artefacts découverts sur les chantiers de Griffintown

    • Les artefacts découverts lors des fouilles sont entreposés à la réserve des collections archéologiques municipales.
    • La réserve contient actuellement plus de 3000 boîtes!
    • La collection est parfois ouverte au public lors d’événements particuliers comme le mois de l’archéologie
    • Les artefacts sont prêtés sur demande aux chercheurs et aux musées.



    Les fouilles réalisées sur le chantier de l’ouvrage de rétention William se sont avérées être une mine d’or pour les archéologues! Elles ont permis la mise au jour de vestiges exceptionnels datant du 19e et du 20e siècle :
    • Moules à chapeau, vaisselle de porcelaine, bouteilles de verre, etc.
    • Fondations d’un immeuble à logements
    • Toilettes sèches de la maison du boulanger Joseph Wilye
    • Fondations de la Buckley Brooks Hat Manufacturing Co.
    • Linteau de l’entrée des filles de l’école St. Ann
    Ces découvertes ont présentées aux citoyens lors des Journées de l’archéologie 2017.



    L'intervention archéologique réalisée par la Ville de Montréal en juin 2019, dans le cadre des travaux préparatoires à l’aménagement de la nouvelle place William-Dow a permis de découvrir différents vestiges et artefacts :
    • Boutique d’un forgeron;
    • École pour garçons St. Ann’s School for Boys;
    • St. Ann’s Young Men’s Society, qui offrait en 1885, aux jeunes hommes, des programmes en théâtre, en athlétisme et en rhétorique;
    • Constructions en bois situées dans les arrière-cours de familles ouvrières;
    • Nombreux artéfacts témoignant de la vie quotidienne irlandaise au 19e siècle, notamment un fourneau de pipe en terre cuite décoré de trois trèfles à trois lobes, des ciseaux, et divers pots, bouteilles et encriers.

    Localisation des fouilles effectuées et à venir



  • Ouvrage de rétention William

    il y a 4 mois
    Bassin william 1.1 660px
    • Localisation : entre les rues Ottawa, Ann, William et Dalhousie.
    • Début des travaux : avril 2018.
    • Fin prévue des travaux : fin Juillet 2019.
    • Entre les rues Ottawa, Dalhousie, William et Ann.
    • Capacité de rétention d’eau de 12 000 m3 (un peu plus de quatre piscines olympiques).

    L’ouvrage de rétention William permettra de :
    • Recueillir les eaux de pluie lors d’épisodes météorologiques de forte intensité pour éviter les débordements d’égouts et les refoulements au fleuve;
    • Soutenir la capacité du réseau d’égout dans le secteur Griffintown en fort développement.

    À terme, le...

    • Localisation : entre les rues Ottawa, Ann, William et Dalhousie.
    • Début des travaux : avril 2018.
    • Fin prévue des travaux : fin Juillet 2019.
    • Entre les rues Ottawa, Dalhousie, William et Ann.
    • Capacité de rétention d’eau de 12 000 m3 (un peu plus de quatre piscines olympiques).

    L’ouvrage de rétention William permettra de :
    • Recueillir les eaux de pluie lors d’épisodes météorologiques de forte intensité pour éviter les débordements d’égouts et les refoulements au fleuve;
    • Soutenir la capacité du réseau d’égout dans le secteur Griffintown en fort développement.

    À terme, le parc Mary-Griffin sera aménagé au-dessus de l’ouvrage de rétention William.



  • Ouvrage de rétention Saint-Thomas

    il y a 4 mois
    Bassin st thomas 660px
    • Localisation : entre les rues Ottawa, Saint-Thomas, William, de la Montagne et du Séminaire.
    • Déconstruction du bâtiment : date à déterminer.
    • Début projeté des travaux de l’ouvrage de rétention : fin 2020.
    • Bassin d’environ 15 000 m3 (environ le volume de six piscines olympiques).
    • Structures de dérivation à l’intersection des rues Saint-Jacques et de la Montagne, et à l’intersection des rues William et de la Montagne.

    L’ouvrage de rétention Saint-Thomas permettra de :
    • Recueillir les eaux de pluie lors d’épisodes météorologiques de forte intensité pour éviter les refoulements d’égouts;
    • Soutenir la capacité...

    • Localisation : entre les rues Ottawa, Saint-Thomas, William, de la Montagne et du Séminaire.
    • Déconstruction du bâtiment : date à déterminer.
    • Début projeté des travaux de l’ouvrage de rétention : fin 2020.
    • Bassin d’environ 15 000 m3 (environ le volume de six piscines olympiques).
    • Structures de dérivation à l’intersection des rues Saint-Jacques et de la Montagne, et à l’intersection des rues William et de la Montagne.

    L’ouvrage de rétention Saint-Thomas permettra de :
    • Recueillir les eaux de pluie lors d’épisodes météorologiques de forte intensité pour éviter les refoulements d’égouts;
    • Soutenir la capacité du réseau d’égout dans le secteur Griffintown, en fort développement;
    • Protéger la qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent par la réduction des débordements.

    À terme, le parc des Eaux-Cachées, sera aménagé au-dessus de l’ouvrage de rétention St-Thomas.


    Une caméra a été installée sur le toit de l'École de technologie supérieure (ÉTS) afin de filmer les travaux de déconstruction, puis la construction de l'ouvrage de rétention Saint-Thomas, puis l'aménagement du Parc des Eaux-Cachées.

    Un time-lapse sera réalisé par la suite, témoignant de l'évolution de Griffintown, d'un quartier industriel à un quartier habité, agréable, et propice à l’épanouissement des individus et des familles.