Reconstruction des infrastructures souterraines

il y a 3 mois

Plusieurs travaux de reconstruction des infrastructures sont prévus dans Griffintown au cours des prochaines années :

  • égouts sanitaires et pluviaux,
  • aqueducs,
  • massifs de la Commission des services électriques de Montréal,
  • réseaux de télécommunications.

La Ville de Montréal profite de ces travaux d’infrastructures nécessaires pour réaliser le réaménagement de surface des rues. Celui-ci est donc planifié en conséquence. Pour en savoir plus sur les typologies de rue et leur localisation, consultez la carte interactive Griffintown.


PLANIFICATION DES TRAVAUX

  • La priorité est donnée aux rues où le développement immobilier est très avancé ou terminé.
  • En second lieu, les rues où se trouvent les collecteurs (conduites d'égouts de grand diamètre où convergent les conduites d'égouts locales privées) sont privilégiées, car ces infrastructures sont celles qui sont enfouies le plus profondément.
  • Les autres infrastructures, qui se retrouvent au-dessus, sont refaites par la suite : réseau d'aqueduc principal et secondaire, massifs de béton pour les conduites d'alimentation électrique et de télécommunications, conduites de gaz, conduites d'eau réfrigérée, etc.
  • Les travaux d’enfouissement des réseaux aériens sont généralement intégrés aux travaux de remplacement des infrastructures municipales (aqueduc et égout) ou aux travaux d’aménagement des rues. Cela nécessite le découpage des travaux de la Ville en tronçons, selon déploiement du réseau électrique.

Séquence de travaux optimale, si les conditions le permettent :

  1. Égouts et aqueduc : automne
  2. Massifs et puits d’accès : hiver
  3. Aménagement de surface et enfouissement des fils : printemps-été

COUPE DE RUE STANDARD



COORDINATION DES TRAVAUX

Un comité de coordination opérationnelle (COP) réunissant l’ensemble des partenaires intervenant dans Griffintown se rencontre toutes les deux semaines en période de travaux.

Objectifs

  • Assurer la cohabitation des entraves
  • Ordonnancer certaines fermetures de rues
  • Élaborer des mesures de mitigation pour l'ensemble de secteur : optimisation des feux de circulation, changement de sens de rue, etc.
  • Harmoniser les planches de signalisation et les panneaux à message variable
  • Optimiser la présence policière
  • Réaliser du monitorage sur le terrain

Composition

  • Ville de Montréal
  • Réseau express métropolitain (REM)
  • Commission des services électriques de Montréal (CSEM)
  • Promoteurs
  • Énergir
  • Hydro-Québec
  • Service de police de la Ville de Montréal (SPVM),
  • Service de sécurité incendie de Montréal (SIM)
  • Escouade mobilité
  • Arrondissement du Sud-Ouest


L'ABC DES TRAVAUX

Reconstruction de conduites

  • Remplacement de vieilles conduites par des neuves
  • La reconstruction de conduites dure plusieurs mois et la rue doit être creusée
  • Branchement des citoyens au réseau d’aqueduc et d’égout temporaire
  • Coupures d’eau nécessaires lors du branchement
  • Durée de vie : une centaine d’années


Réhabilitation de conduites

  • Gainage des conduites par l’intérieur pour prolonger leur durée de vie
  • Possible seulement si les conduites ne sont pas trop abîmées
  • Durée des travaux : environ 6-8 semaines pour un tronçon d’aqueduc classique; environ une semaine pour la réhabilitation d’égout
  • Excavations minimes pour égouts et excavations plus importantes mais locales pour aqueduc
  • Durée de vie : 50 ans
  • Technique utilisée dans Griffintown seulement en cas d’urgence, et avant la réalisation du PPU (soit de 2009 à 2014 environ)


Puits d’accès

  • Chambre permettant d’accéder aux réseaux de la CSEM et de Bell (lampadaires, feux de circulation, etc.)


Massifs
  • Conduites de béton dans lesquelles on place des tuyaux de PVC qui contiennent les fils d’Hydro-Québec, de Bell, du câble, etc.
  • Généralement situés sous les trottoirs



EXEMPLES DE VIEILLES INFRASTRUCTURES DANS GRIFFINTOWN

Conduite d'aqueduc en fonte

Conduite d'égout en brique

Ancien massif

Regard d'égout en brique